C’est quoi les clichés sur les Français ?

0%
Elégant, bg, gastronome… mais à part ça, on nous voit comment worldwide ? On s’est demandé quelle était notre réput’ à l’international. On vous laisse découvrir mais c’est pas jojo.

Malpolis : Le cliché du Français malpoli vient du fait que les touristes français sont généralement perçus comme étant un peu chiants et incapables de s’adapter aux nouvelles cultures. En 2009, une étude TNS Infratest a révélé même que les Français étaient les pires touristes au monde sur trois critères : la capacité à parler les langues étrangères, la générosité, et la politesse.

 

Souvent vêtu d’une marinière : La marinière était à l’origine portée par les matelots français. Il existe un mythe expliquant que les rayures permettaient aux marins de plus facilement repérer un de leurs collègues tombés à l’eau. Mais ce n’est pas ça qui a donné naissance au cliché. L’image du français qui porte une marinière, elle vient du fait que Coco Chanel et Yves Saint-Laurent, et après Jean-Paul Gaultier l’ont mise à l’honneur dans leurs collections.

 

La baguette : C’est pourtant que de la farine et de l’eau, mais qu’est ce que c’est bon ! Le Président de la République Française Emmanuel Macron a dit son intention de voir inscrire notre bonne vieille tradition au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco.

 

Le béret : Sous Napoléon III, le béret est devenu le symbole du combattant. Les paysans bretons en déplacement en Grande-Bretagne pour vendre leurs oignons l’ont également adopté au XIXème. Mais on ne sait pas vraiment à qui revient l’invention du béret, on sait en revanche qu’il a été particulièrement populaire dans les Pyrénées dès le Moyen-âge. Toujours tendance aujourd’hui, il n’est pas rare de voir des parisiennes le porter.

 

Le manque d’hygiène : « Les Français ne sentent pas bon et ne se lavent pas » est une phrase couramment utilisée par nos voisins étrangers pour résumer nos habitudes hygiéniques. La rumeur daterait du XVIème siècle, à l’époque où les Parisiens jetaient leurs déchets par la fenêtre en toute détente, sans prévenir les passants. Sans oublier la fameuse cour de Versailles où les nobles se parfumaient à fond pour masquer les odeurs nauséabondes.

Comme disait un certain Victor Hugo : « La rumeur est la fumée du bruit ». Alors douce France, cher pays de mon enfance, n’aie pas honte de nous stp, ce ne sont que des rumeurs !

0%

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partager notre article sur vos réseaux sociaux favoris

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email