Je suis misophone

0%
La misophonie est une forme d’ypersensibilité acoustique à des bruits pourtant anodins, faits par une personne.

Quand l’autre mange, renifle ou fait des bruits de bouche, j’ai des réactions de colère, de rage ou d’anxiété démesurées. Lorsque je mange en famille, je dois très souvent porter un casque avec du son pour ne pas les entendre faire des bruits de bouche. Sinon, je ne mange pas à ma faim, car je veux vite manger pour partir au plus vite, ou bien je m’énerve contre tout le monde.

Dans les lieux publics, je porte toujours des écouteurs. Lorsque par malheur je les oublie, je me mets en mode survivor. Dans le train par exemple, j’essaye d’analyser vers quel endroit du train il y aura moins de bruit. Et si quelqu’un est en train de manger, j’évite.

Quand je mange avec des gens, des collègues par exemple, j’ai toujours un écouteur. Tout le monde croit que je suis asociale. Pourtant j’aime parler avec les gens. Sauf quand on mange. Quand je mange, il faut que je sois dans mon coin. Si ce n’est pas le cas, je lance des regards noirs aux gens qui font du bruit, c’est plus fort que moi.

Les personnes ne comprennent pas trop la misophonie, ils répondent souvent : ah mais moi aussi je suis misophone, j’ai pas les gens qui mangent la bouche ouverte ». Mais ce n’est pas du tout ça. Même les gens qui mangent correctement m’agacent. Il faut juste qu’ils fassent un bruit avec la fourchette, ou qu’ils mangent quelque chose de croustillant pour que je devienne anxieuse et de très mauvaise humeur.

La misophonie n’est pas anodin, c’est un mini combat chaque jour !

 

Instagram : @_ax.sr_

0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partager notre article sur vos réseaux sociaux favoris

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email