Les licenciements les plus WTF

0%
Coucou les gars, c’est nous ! On vous a trouvé les licenciements les plus WTF qui existent. Mais qui sont ces gens qui licencient comme ça sérieux ?!
  • En 2005, une boîte américaine organise volontairement une grève pour virer tout le monde. Les salariés avaient organisé un sitting pout protester contre leurs conditions de travail. Réponse de la direction au mégaphone : «  Tous les grévistes sont virés, ainsi que les absents, qu’ils soient en vacances ou en arrêt maladie. » 670 personnes virées. Encore pire, on a trouvé une note du RH: « Recruter et former… de nouveaux employés. L’annoncer aux représentants syndicaux, provoquer une grève spontanée, licencier les grévistes et les remplacer par les nouvelles recrues préalablement formées. »

 

  • En 2004, une boîte de fibre optique déménage mais ne prévient pas les employés. Les 14 salariés de OCT, Une boîte de l’Essone spécialisée dans la fabrication de fibres optiques, arrivent au travail mais il n’y a plus d’endroit ou travailler: l’entreprise anglaise avait vidé les locaux la nuit précédente. Au cas ou ce ne serait pas suffisamment clair, les employés ont ensuite reçu une lettre précisant bien qu’ils étaient tous virés avec effet immédiat.

 

  • En 2007, un employé d’une société de gardiennage est viré par texto. Il n’est pas le seul, mais la méthode est plus prisée aux État-Unis qu’en France. Le type s’est levé un matin en recevant : «  Nous vous confirmerons votre mise à pied conservatoire à compter de ce jour, cordialement ». Évidement, il a saisi les Prud’hommes et gagné. C’était une entente cordiale en tout cas !
0%

5 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partager notre article sur vos réseaux sociaux favoris

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email