Les véritables règles du savoir-vivre

0%
Voici les prochaines règles à appliquer lors de votre prochain dîner mondain : 
  • On n’arrive JAMAIS en avance chez quelqu’un qui nous a invité.

C’est vrai que l’impolitesse de la chose ne semble pas évidente, mais sachez que tout être humain est faillible, et qu’à 19h55 votre hôte n’aura donc sans doute pas fini de s’habiller, de passer l’éponge sur la table basse et de faire la vaisselle. On vous conseille donc d’arriver dix-quinze minutes après l’horaire indiqué, si vous ne souhaitez pas vous retrouver seul comme un con dans le salon pendant que votre pauvre hôte, terriblement mal à l’aise, s’affaire dans la salle de bain.

 

  • On ne dit pas « de rien », ça n’a aucun sens.

On a bien fait quelque chose pour rendre service mais disons que ça nous a fait plaisir parce qu’on aime faire le bien autour de nous. « Je vous en prie » sera donc plus approprié, plus précis, et donc plus chic.

 

  • On évite de finir bourré.

Oui, ça semble évident, mais comme les gens autour de vous sont polis et passent leur temps à vous resservir, vous vous sentez coincés. La petite astuce consiste à dire merci (d’abord) puis à ne jamais finir ce verre qui vient de vous être servi, et vous serez tranquille et personne ne vous jugera. Vous pouvez également discrètement déplacer votre verre sur votre gauche pour que votre voisin de table finisse par penser que c’est le sien. Et hop, ni vu ni connu.

 

  • On évite de monopoliser la conversation.

Ceci est très très important. Trop parler de soi ou vanter ses qualités est extrêmement impoli et met tout le monde mal à l’aise, à coup sûr. Être bien élevé, c’est avant tout être attentionné. Donc on s’intéresse à ses voisins de table, on écoute avec attention et on pose des questions, même si on en n’a strictement rien à foutre.

 

Ne nous remerciez pas. On veut juste vous éviter de passer pour un con lors de votre dîner annuel au Country Club.

0%

3 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partager notre article sur vos réseaux sociaux favoris

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email